Accès direct au contenu


Version française > Nihon-EuropA

Le programme Nihon-EuropA

          Le programme Nihon-EuropA (日本 - origine du soleil/pays du soleil levant) est une initiative universitaire portée par le GERCIE (Groupe d’études et de recherches sur la coopération internatioale et européenne) de la Faculté de droit de Tours et soutenue par la MSH (Maison des sciences humaines de Tours). 

          Il vise à promouvoir la recherche juridique franco-japonaise et à assurer à la fois la connaissance de cette recherche et sa promotion. Le droit japonais n’est pas nécessairement connu des juristes français, alors qu’il entretient des liens très étroits avec le droit administratif allemand et américain pour une large part, et français dans une perspective plus historique. 
 
         Ce programme se veut pluridisciplinaire, thématique et comparatiste. Nous ne doutons pas que les collègues civilistes, pénalistes, commercialistes, publicistes, politistes… sauront trouver leur place dans notre projet. Le champ de cette action est volontairement ouvert. 

          Si les études de droit comparé semblent constituer a priori le centre de gravité de l’entreprise, les études spécifiques portant sur telle ou telle branche du droit japonais ou sur tel ou tel sujet d’actualité (ou pas) pourront sans difficulté être valorisées. 

          Le point commun des enseignants-chercheurs associés à ce programme (infra) est assurément leur passion du droit et de ce grand pays qu’est le Japon. 
 
         Dans une optique plus large, très européaniste, n’oublions pas que l’UE et le Japon négocient depuis 2012-2013 un Accord de partenariat stratégique (SPA - Strategic partnership agreement) ainsi qu’un Accord de libre échange (FTA - free trade agreement). Or, les conséquences économiques,  politiques et juridiques des ces deux accords sont considérables pour les européens et le Japon, à la hauteur de celles, craintes ou attendues, du TTIP. Rappelons que simultanément ou symétriquement les États-Unis et le Japon négocient le TPP (transpacific partnership). Mais la focalisation sur les États-Unis est telle, que le Pacific semble ne pas exister dans les médias nationaux. À charge, à notre « modeste » échelle, de donner à comprendre ce qui se joue dans ce monde où le mulilatéralisme de l’OMC a semble-t-il échoué au profit de logiques bilatéralistes coordonnées (TTIP, TPP, FTA) et conquérantes.

          Pour plus d’informations, voir le site internet de Nihon-Europa.
 

  • Facebook
  • twitter
  • google
  • imprimer
  • version PDF
  • Envoyer cette page

Retour au site institutionnel